PIIKIVI

Dans le cadre d’une réflexion sur le musée de la grotte Chauvet, il s’agit d’une série de 14 pièces obtenues par des opérations numériques simples à partir de la même forme de pierre: duplication, symétrie, torsion, maillage etc. Questionnement du procédé de fabrication vis-à-vis de la taille d’un silex : la fabrication additive vis à vis de la fabrication par soustraction des silex.


La scénographie créée entraîne le visiteur à découvrir les objets un par un et à les manipuler. Le but est de faire un lien entre ce passé fort et notre époque numérique mais non moins physique, avec un échange et une implication sensorielle.

Based on a reflection on the Museum of the Chauvet cave, this project is a series of 14 pieces obtained by simple numerical operations from the same stone form: duplication, symmetry, torsion, mesh, etc. Questioning of the manufacturing process with regard to the cut of a flint: additive manufacture facing manufacture by subtraction of flint.


The scenography created with these objects leads the visitor to discover them one by one and to manipulate them. The aim is to make a link between this strong past and our digital age, with an exchange and a sensory implication.